Patrice Faubert

Hormonothérapie biopsychosocioculturelle

Quarante mille kilomètres
De murs frontaliers sur la planète
Toute une façon d'être
L'espèce humaine est si bête
Une espèce si minoritaire
Face à d'autres espèces comme les insectes majoritaires
Environ 34600 en France
Environ 887500 dans le monde
Mais peut-être dix à cent fois plus
Chaque entomologiste y allant de son bonus
Plurivers, univers, du stellaire, nature réelle ou nature fictive
Toute une géométrie non commutative
Toute une géométrie commutative
Dans un monde présent sommé à l'alternative
Avec pour modération, soupape de sécurité limitative
Un garde-fou de compensation
De la compensation garde-fou
Alors
Qu'il y a de moins en moins de liberté
Liberté soumise aux lois du marché
Et il n'y a donc aucune liberté
Puisque tout, d'une façon l'autre, est déterminé
En de multiples causes associées
Le comprendre c'est donc cela la liberté
Afin, des divers et nombreux déterminismes, les utiliser
Une notion de liberté
Qui depuis longtemps, fut enterrée
Cela a déjà été
Il y a une cinquantaine d'années
Paris, j'étais allé manifester et défiler
Avec quelques milliers de personnes, en silence
Contre la censure, pour la liberté d'expression, contre la potence
Certes, beaucoup moins
Que pour l'enterrement de feu ( 1802 - 1885 ) Victor Hugo
Où il y eut deux millions de personnes
Certes, beaucoup moins
Pour feu l'anarchiste ( 1830 - 1905 ) Louise Michel
Où il y eut dans les rues, au moins, cent mille personnes !
Mais bien des gens
Formatés d'un temps, et dans l'inconsciemment
Préfèrent renoncer à toute liberté
Pour un peu plus de sécurité
Alors
Qu'à l'écart de plusieurs siècles, donc dans le passé
L'on pouvait à tout moment se faire trucider
Et comparativement
Et historiquement
La criminalité de sang est très fortement en baisse
C'est la petite délinquance qui est sans laisse
De petits larcins sans réelle gravité
Et à propos du sang de la criminalité
Sur cent personnes incriminées
Quatre vingt six pour cent
Sont des hommes
Quatorze pour cent
Sont des femmes
Encore de l'apprentissage
Encore du dressage
Les hormones de la culture
La culture des hormones
Comme l'expression des gènes devenant aphones
Quand c'est toujours l'environnement socioculturel qui téléphone
Car toute culture
Car toute niche environnementale
Frères, soeurs, parents, grands-parents, oncles, tantes
Tout un fatal qui y plante sa tente
Voilà qui nous tamponne
Voilà qui nous biberonne
Bien plus que les médias, l'école ou l'université
D'irrésistibles nichons d'irréfragabilité
Dont nous nous nourrissons jusqu'à l'ébriété !
Surgit maintenant et totalement
Toute une télésurveillance, tout un plan
Deux milliards d'euros de chiffre d'affaires
En France et par an, toute une mayonnaise policière
Il devrait y avoir des panneaux
Avec des slogans faussement rigolos
" TRAVAILLE, CONSOMME, ET FERME TA GUEULE "
Antienne de manifestation que j'entends encore
Dans ma caboche, jamais cela ne dort
Vendre sa viande et à propos de viande
Il faudrait arrêter d'en manger
Ou au pire, bien diminuer
Alors que tout le vivant a de la sensibilité
Très esbaudissant, alors
Ce mauvais sort sur tant d'espèces menacées
Et même pour certaines déjà éradiquées
Avec un sursis de temporalité
Le tigre sauvage
Mais c'est déjà d'un autre âge
Batraciens, tortues, le rhinocéros blanc
Fleurs, arbres, orangs-outangs
Chiroptères d'Europe, koalas, marsupiaux
Et tant d'autres comme les récifs coralliens
Avec maintenant du dégel
La Sibérie nous en prépare une belle
Des virus inconnus s'échappant
D'autres passés, d'autres temps
Notre système immunitaire y sera incompétent
Personne n'y sera préparé
Personne n'y sera vacciné
Et à moins d'autres façons de penser
Et à moins d'autres façons de se comporter
Et à moins d'autres façons de vivre
Mais déjà une minorité s'y livre
Pour de l'avenir possible, écrire le livre !
 
Patrice Faubert ( 2020 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 27.12.2020.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politiek & Gemeenschap" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Du réussissement putréfié - Patrice Faubert (Politiek & Gemeenschap)
Only three words...❣️ - Ursula Rischanek (Liefde & Romantiek)